Manipuler

Pour comprendre les notions il est important que les élèves manipulent du matériel. Ils “construisent ” le nombre.

 

 

Nouvel article

Dire /lire/ Ecrire

La dictée à l’adulte

 La dictée à l’adulte

 

La  dictée à l’adulte  permet à l’élève d’écrire alors qu’il ne sait pas encore écrire de sa propre main ou lorsqu’il éprouve des difficultés en expression écrite. Il dicte  à l’adulte.  Dégagé des problèmes matériels du graphisme, il découvre les contraintes de l’écrit et la différence avec l’oral.

Ensemble, patiemment, ils écrivent une phrase, un texte ou une histoire qui :  qui sera imprimé, lu à l’école et à l’extérieur de l’école.

La dictée à l’adulte se pratique entre un apprenant et un expert, qui va mettre ses compétences au service de l’apprenant.

Cela peut commencer très tôt : Dans le cahier de vie en maternelle :L’élève observe alors le sens de l’écriture, le type d’écrit (phrase, texte, lettre, compte-rendu etc..)

Puis se poursuivre  en classe de Cp, et aussi  plus tard jusqu’à ce que l’élève ait envie de faire seul.

La dictée à l’adulte est une   une situation de communication authentique. Il y a des enjeux :

le message  doit être compris par des destinataires absents cela  implique le respect de conventions autres que celles de l’oral comme

structurer son propos de façon cohérente,   segmenter   la phrase en mots, la  ponctuation, l’ orthographe.

L’élève met en mots sa pensée. Il exprime ses idées, son avis et  l’adulte doit respecter cela en trouvant le mot le plus juste quand il ne parvient pas à évoquer aisément

Modalités

Ce peut être :

  1. enfant seul/enseignant L’enfant dit, dicte son texte à l’adulte, et le dialogue s’installe entre les 2 personnes. L’adulte est assis à côté de l’enfant qui le voit écrire.  Attention aux gauchers l’élève doit voir “ce qui sort  du stylo”. Cela amène l’apprenant à segmenter en même temps que l’adulte et à dicter au rythme de l’écriture de l’adulte.L’élève observe.
  2. groupe classe à l’initial (projet collectif) ; puis petits groupes/enseignant : production collective (situation pour laisser une trace écrite par exemple c’est  moins riche mais cela permet aux élèves qui seraient moins performants d’apprendre par imitation),
  3. confrontation entre idées des différents groupes si projet collectif.

À quel rythme ?

Les projets d’écriture peuvent être modestes ou ambitieux, brefs ou longs dans la durée mais l’essentiel est qu’ils motivent les enfants en les rendant actifs et acteurs de leur apprentissages.

La pratique régulière et dès les petites classes portent ses fruits.

 

 

 

Lire

S’entraîner à lire. Les élèves aiment lire des histoires aux plus petits. Cela peut être un réel  projet de lecteur. Cela leur permet de  s’entrainer à lire  avec un réel plaisir. Ils ont un rendez -vous avec un élève. C’est un grand moment ! une rencontre qui  donne tout son sens à la lecture. L’élève acquiert les compétences de lecteur :La lecture devient  fluide, expressive l’élève met le ton. Il fait les pauses nécessaires. Il montre les images.

Il est fier de voir que l’élève réagit en riant ou en ayant peur….