Al liorzh er skol, kreskiñ a ra ! / le jardinage à l’école, ça pousse !!

Ur fraost e oa ar jardin. kalz labour eo bet graet evit dilouzañ an traoù.
Met tamm ha tamm gant nerzh ha kalon, treuzfurmet hon eus al liorzh.
A-drugarez d’ar vamm eus Romain ha Gaëlle, plantet hon eus kalz a legumaj, bleunioù ha louzaouenn.
Start e oa, met pebezh plijadur !
Brav e vo ar jardin !

Le jardin était en friche. Beaucoup de travail a été fait pour tout nettoyer. Mais petit à petit, avec force et courage, nous avons transformé le jardin. Grâce à la maman de Romain et Gaëlle, nous avons pu planter des légumes, des fleurs et des plantes aromatiques. C’était dur, mais quel plaisir !! Le jardin sera beau !!

Kreskiñ ar ra !!

ça pousse !!

Koukou mignoned !! coucou les amis !!

Un petit coucou de chacun des enfants de la classe, pour nous dire que même si nous sommes chacun chez nous pour nous protéger les uns les autres contre ce vilain virus, nous pensons les uns aux autres et nous travaillons avec enthousiasme en attendant de nous retrouver.

Dans le second diaporama, les enfants préparent des semis qui seront ensuite transplantés à l’école.  

 

VIDEOS en ligne – VIDEOIOÙ en linenn

“Penaos ‘mañ kont?”

N’hésitez pas à envoyer les vidéos pour dire bonjour en breton!

Petite traduction pour les non bretonnants de la vidéo d’Armèle :

“Bonjour les enfants, comment ça va? J’espère que vous travaillez bien et que tout va bien à la maison. J’ai hâte de vous revoir, au revoir, à bientôt !!”

La découverte de Lydia, attention aux âmes sensibles – Diwallit : kavet m’eus an naer-galet

Pendant les vacances les  maternelles bilingues ont le défi d’observer dans le jardin, les oiseaux et les insectes et essayer de trouver leur nom. Lydia a tellement bien commencé que même avant les vacances elle a pu voir un orvet, ce n’est pas un serpent comme on pourrait le croire, mais un lézard sans pattes. Il est  inoffensif.
                                                                                         
“Un petit coucou de Pabu.
Ce matin en ramassant du petit bois dans notre bois, nous avons trouvé un orvet.
Nous avons été estomaqués mais nous sommes très fiers de notre trouvaille.
Quelques  petites photos en guise de souvenirs.
Très bonne fin de semaine et très bonnes vacances.”
Lydia              
 
 

poissons d’avril – Peskig Ebrel

Deux petites chansons avec des poissons, une en français et une en breton pour ce mois d’avril !!

 

 

 

LES PETITS POISSONS DANS L’EAU (cliquez ici pour le texte et coloriage)

 

PESKIG ARC’HANT

Peskig arc’hant, peskig glas,
O neuiñ ’barzh ar mor bras,
Lavar din ’pelec’h out bet
Ha petra ’peus gwelet ?

Me am eus graet tro ar bed
’N ur c’hoari gant ar stered
A gustum sellet en dour
Evel en ur melezour.

Foñs ar mor a zo livet
Gant kaerañ livioù krouet.
Ar bezhin eo hor bleunioù
Ar c’hregin hor bravigoù                                   .

Peskig, me ’yelo ganez
Da dañva da levenez.

Ebatal mintin ha noz
’Dle bezañ ur baradoz.

Faziañ a rez, bugel,
Du-mañ ivez ez eus brezel.
Ar re vihan gant ar re vras
Zo bet lonket a-viskoazh.

Jean-Luc ROUDAUT

 

FILOULIG EN E JARDIN – FILOULIG DANS SON JARDIN une histoire à lire et/ou à écouter en breton et en français.

FILOULIG EN E JARDIN

(Cliquez sur le titre en bleu pour accéder au livre)

Livre numérique crée à partir du livre “Filouloup dans son jardin” traduit en breton par Ronan ar Berr

Avec l’aimable autorisation des auteurs et des édtions “Au Loup Editions”

Quand la bibliothèque apparaitra, cliquez sur le livre, puis, pour avoir le son des phrases en breton ou en français, cliquez son l’icône “haut parleur” à côté de la langue que vous souhaitez.

Bonne lecture !!  

 

NEVEZ-AMZER – PRINTEMPS

NEVEZ-AMZER

DEÑVED GWENN WAR AN OABL

DEÑVED GWENN WAR AR MOR

EN UR FLEÜT ARC’HANT

E SUT AN AVEL HE JOA

HAG AR BOKEDOÙ-LAEZH

KENTAÑ DA GURIUZIÑ 

O DEUS DIGORET O DAOULAGAD

                                                                                                                                              Maodez Glanndour

Traduction :    Printemps

Moutons blancs dans le ciel  

Moutons blancs sur la mer.
Dans une flûte en argent
le vent siffle sa joie
Et les primevères,
Les premières à faire leurs curieuses,
Ont ouvert leurs yeux.

Kanaouennoù