Relevez les défis de la classe !

Et si vous releviez les défis de notre classe !

Les élèves ont travaillé sur une plateforme qui permet de créer des applications (des jeux) pour réinvestir ses connaissances et développer ses compétences numériques. Le pari est largement réussi par tous que ce soit en classe, en atelier ou de la maison. Chacun s’est mis au travail.
et a travaillé sur le champ lexical de son choix
Ils ont appris à rechercher la bonne orthographe des mots en se servant d’un moteur de recherche.
Les élèves savent désormais trouver une image sur Internet, l’enregistrer dans un dossier personnel qu’ils ont créé avant et réutiliser ses images pour produire une application.
Parmi les jeux créés, il y a des grilles de lettres (un excellent exercice de lecture discriminante), des classements par paire (vérifier ou développer ses connaissances sur un sujet), des mémory (pour travailler sa mémoire visuelle), une grille de mots croisés …
Ils ont surtout appris qu’il fallait savoir revenir sur son travail pour l’améliorer.

D’autres sont en production comme des quizz. Il ne vous reste plus qu’à relever les défis de notre classe.

A vous de jouer !

Premier exposé

Ce lundi, la classe de CM2b a assisté à la présentation d’un exposé très intéressant sur le lapin domestique. Annaëlle nous a permis de mieux connaître cet animal si mignon. Les questions ont fusé de toute part. Elle a su parfaitement rendre attentif son auditoire.
Elle nous a donné son accord pour partager le diaporama qu’elle avait fait.

Bravo ! Un super moment.

Nos premières créations numériques

Lundi dernier, le premier groupe a participé à son deuxième atelier numérique.

Lors du premier atelier, nous avons fait le point sur le vocabulaire du numérique (Unité centrale, écran, clavier, souris, disque dur, lecteur DVD, bureau …). 

Depuis nous apprenons à créer des applications en ligne (des jeux) pour continuer à travailler certaines notions, les approfondir et les partager avec les autres sur le site. Nous aurons 4 séances. Ce travail initié à l’école peut être continué à la maison. Voici nos premières créations.
Les thèmes de travail étaient libres. Le but étant de savoir trouver des images sur Internet, de les enregistrer dans un dossier personnel que chacun a appris à créer et de les retrouver pour construire nos jeux
N’hésitez pas à les tester.

Les CM2b groupe 1

Lola : cliquez sur l’icône en haut à droite pour avoir le jeu en plein écran

Adam : cliquez sur l’icône en haut à droite pour avoir le jeu en plein écran

Eléonore : cliquez sur l’icône en haut à droite pour avoir le jeu en plein écran

Thaïs : cliquez sur l’icône en haut à droite pour avoir le jeu en plein écran

Annaë : cliquez sur l’icône en haut à droite pour avoir le jeu en plein écran

Christiana : cliquez sur l’icône en haut à droite pour avoir le jeu en plein écran

Thaïs : cliquez sur l’icône en haut à droite pour avoir le jeu en plein écran

Anis : cliquez sur l’icône en haut à droite pour avoir le jeu en plein écran

Iwen : cliquez sur l’icône en haut à droite pour avoir le jeu en plein écran

Mondrian et la géométrie

La géométrie permet souvent de faire des ponts vers des artistes, des dessinateurs, des designers ou des peintres. Mondrian fait partie de ses artistes incontournables qui par son culot a un jour révolutionné la peinture en créant avec d’autres le courant des peintres abstraits.
En classe, nous avons pu appréhender une partie de son œuvre. Nous avons décidé d’essayer de réaliser un œuvre à la manière de Mondrian en reprenant les principales caractéristiques d’une de ses peintures : Composition avec rouge, jaune, bleu et noir

Clique sur l’image pour télécharger le diaporama.

Les ateliers numériques démarrent.

A partir du lundi 2 novembre, les ateliers numériques du lundi soir recommencent.

Dans le cadre des activités d’ouverture proposées aux élèves de la classe de CM2b, les APC, j’ai proposé aux enfants de participer à des activités autour du numérique. Ces temps se veulent des moments privilégiés en petits groupes pour aborder autrement les apprentissages dans le cadre d’un travail collaboratif. Il est basé sur le volontariat et représente une suite donnée au travail réalisé en classe. Les élèves sont très motivés. Ils seront 8 présents durant ces premiers ateliers. Un autre groupe est déjà prévu dans les semaines qui suivront.

Parmi les ateliers collaboratifs proposés cette année, il y a eu :

Le dernier lundi avant les vacances, la classe s’est rendue dans la salle informatique. L’objectif principal était de voir ou revoir le fonctionnement d’un ordinateur (identifier le matériel (unité centrale, écran, périphériques …), son démarrage, la notion de raccourci, de navigateur …). Pour réaliser ce travail la moitié de la classe a travaillé derrière les machines, l’autre moitié était sur un travail autonome sur table. Au fur et à mesure, les rôles se sont inversés au fil de l’après-midi.

Les activités menées se sont concentrées sur des jeux en ligne, sur des notions de grammaire, de la lecture, du calcul mental ou sur la découverte du peintre Mondrian à travers un diaporama. Ces activités étaient disponibles sur la page de la classe sur le site de l’école. Les élèves ont accès à des ressources multiples pour assurer une certaine continuité pédagogique de manière autonome.

Sortie au Planétarium de Pleumeur-Bodou

La journée du 9 octobre était placée sous le signe des étoiles pour les élèves de CM2 !

Ils se sont rendus au Planétarium de Bretagne à Pleumeur-Bodou pour découvrir le système solaire.

Dans un premier temps, ils ont assisté à une projection sous la voûte, permettant une vision à 360°, pour observer la diversité de notre système solaire : anneaux de Saturne, tempêtes sur le Soleil… Les images étaient époustouflantes !

Après ce voyage dans l’espace, le pique-nique était bien mérité.

Dans un deuxième temps, ils ont participé à un atelier pour mieux visualiser les tailles respectives des éléments composant notre système solaire : les planètes, les astéroïdes, les comètes… Avec de grands panneaux sur les planètes, le but était de représenter les distances immenses qui les séparent. Il fallait d’abord effectuer des calculs de mise à l’échelle (pas évident le calcul mental !) avant d’aller à l’extérieur positionner les différents éléments. A la fin, cette “maquette” se déployait sur des dizaines de mètres, ce qui prouve bien que les distances dans l’espace sont immenses…

Les élèves étaient ravis de cette journée très enrichissante et dépaysante.

Retrouver une posture d’élève et découvrir de nouveaux outils

Les premières semaines sont passées et malgré l’interruption d’une semaine des cours, les élèves commencent peu à peu à retrouver les bases de leur métier d’élève. Pas facile pour tout le monde quand on se rappelle que l’année précédente, la classe s’est faîte à la maison pour une partie de l’année.  Retrouver une posture d’élève, d’apprenant au sein d’une classe en respectant les règles qui permettent la mise en place d’un climat de classe serein et paisible, se mettre au travail en classe et à la maison, voilà des attitudes qu’il a fallu retrouver.
En ce début d’année, nous avons également découvert un nouvel outil, le VPI (vidéo projecteur interactif). Peu à peu les élèves l’apprivoisent dans différentes matières comme la géométrie par exemple.
Nous avons également découvert sur notre page de classe sur le site des boutons : le cahier de texte, les ressources, le défi … Grâce à eux, les CM2 vont pouvoir retrouver des espaces leur permettant de travailler autrement en retrouvant des outils utilisés en classe et qui permettent aux intelligences multiples de nos élèves de s’exprimer.

Après les vacances de la Toussaint, commenceront les ateliers numériques du lundi soir (16h30-17h30). Les élèves pourront s’y inscrire très bientôt. Les places seront limitées pour travailler en petit groupe.

La couleur de ses émotions !

Prendre le temps de partager la couleur de ses émotions

C’était le projet d’écriture proposé à la classe pendant les vacances.
Avec des mots simples, vous êtes nombreux à avoir choisi de partager ces émotions. Ce n’est pas simple, nous le savons bien. C’est enrichissant de savoir que finalement, nous ne sommes pas si loin les uns des autres dans notre manière de ressentir ce qui nous arrive.

Merci beaucoup pour votre confiance !
Par les élèves de la classe des CM2b

Le numérique comme un outil de travail

Le dernier lundi avant les vacances, la classe s’est rendue dans la salle informatique. Le programme était chargé. Des activités autour de la grammaire avec toute une série de jeux pour s’entraîner à appliquer des règles d’orthographe vues en classe et un défi (bilan de la période). Toutes ces activités sont disponibles sur notre mur de ressources de la classe.
Beaucoup ont découvert pour la première fois une activité autour du codage (au programme depuis 2016). Il s’agissait d’élaborer un programme d’instruction pour faire évoluer dans un environnement un personnage mangeur de poissons. Cette première approche de la programmation et de la notion algorithme nous a beaucoup plus. Un travail de réflexion, d’anticipation, de déduction qui devrait nous aider à travailler notre esprit d’analyse face à une situation problème.
Pendant ce temps, certains sur table se sont attaqués à la construction de formes géométriques complexes. Ce travail devait se faire à partir de la lecture d’un scénario de construction et l’utilisation des techniques de construction du triangle vues en classe.

Une belle après-midi pour tous.

Lors des derniers ateliers numériques du lundi soir, les élèves volontaires ont travaillé à la programmation d’un robot capable de suivre des lignes, de reconnaître les couleurs et d’émettre des sons. Le groupe a du concevoir des parcours grâce à des simples feutres mais en utilisant des codes couleurs pour permettre à notre robot de suivre l’itinéraire que l’on avait choisi. Voici une petite vidéo brève pour se rendre compte. Ici on vérifie que le programme utilisé respecte le codage à utiliser. Pas si simple. En tout cas, une manière ludique, de partir de ses erreurs pour progresser.

Une activité très riche.

Réinvestir ses connaissances et les partager pour les transmettre.

Depuis décembre, les élèves continuent à approfondir leurs connaissances dans l’utilisation des outils numériques en classe ou lors des ateliers numériques. Pour y arriver, des élèves qui ont participé aux ateliers numériques le lundi soir sont devenus tuteur d’un ou plusieurs élèves pour leur transmettre leurs savoir-faire. Le professeur les remercie pour leur aide ; un fonctionnement efficace quand on veut travailler avec 28 élèves en les accompagnant au plus près de leurs besoins. Un gros travail pour arriver à corriger ses erreurs, revenir sur ses écrits et améliorer son travail pour à la fin partager ses connaissances et permettre aux autres de jouer avec.

Des temps de travail très appréciés par les élèves. En voici quelques exemples :