Les martinets sont de retour !

Mardi 1er juin, au cours de notre 4ième sortie avec Jakez, nous avons vu des martinets voler autour des bâtiments de l’école. Ce sont des oiseaux migrateurs qu’il ne faut pas confondre avec les hirondelles. Le martinet est noir. Il ne se pose jamais. Il est toujours actif dans le ciel. Pour se reposer, il monte jusqu’à 8000m d’altitude puis se laisse descendre tout en dormant. Il y a beaucoup de martinets qui viennent se reproduire à Guingamp.

Les feuilles des arbres sont bien vertes au printemps. Certaines sont rouges. Toutes les feuilles sont vertes et rouges avec soit une dominante verte, soit une dominante rouge. La feuille dégage de l’oxygène le jour et du gaz carbonique la nuit.

Sous une bâche, près du hangar, Jakez a trouvé des orvets. Certains avaient perdu leur queue. C’est ainsi qu’ils se défendent quand ils se sentent en danger. Nous avons trouvé un escargot : le petit Louis.

Dans son filet à papillon, Jakez a capturé : l’araignée des prairies portant son cocon plein d’oeufs, des sauterelles, des criquets, un hanneton.

Puis, nous avons fait un jeu de l’oie sur le thème de la nature et des choses que nous avons apprises avec Jakez.

 

Le printemps est là !

Compte-rendu de la troisième sortie nature avec Jakez

Le printemps est là !

Jeudi 29 avril, notre classe a fait sa troisième sortie nature autour de l’école guidée par Jakez.

  • Dans le mur de l’école

Nous nous sommes d’abord arrêtés devant le mur d’entrée de l’école longeant la route. Les plantes qui poussent dans le mur sont très importantes.

  • La « Ruine de Rome »
  • La pâquerette
  • La fougère
  • La valériane

Au pied du mur poussent des pissenlits.

  • A l’orée du bois de Castel Pic

A l’entrée de bois, nous avons observé d’autres fleurs

  • La jacinthe des bois
  • La stellaire (stella=étoile)
  • Le conopode (noisette de terre : « dessert » du sanglier)

 

  • Dans le bois de Castel Pic

Nous avons observé l’explosion des bourgeons sur un châtaignier et un hêtre. Les feuilles de l’automne ont disparu. Elles ont été transformées en terreau par les vers de terre, les cloportes… Jakez nous a fait remarquer un nid de troglodyte mignon caché parmi des branchages. Le mâle troglodyte construit trois ou quatre nids  pour chacune de ses femelles. A l’éclosion des œufs, il aidera les femelles à nourrir les petits oisillons.

Jakez nous a signalé la présence d’une mésange bleue, à l’entrée de son nid, dans un trou d’arbre.

  • La collecte de petites bêtes

Puis, par équipe de deux, nous devions collecter, dans un petit bocal, des petites bêtes cachées sous le terreau du bois. Nous avons trouvé :

  • Des vers de terre
  • Des fourmis
  • Des araignées
  • Des cloportes
  • Des millepattes
  • Des carabes noirs

Ensuite, nous en avons choisi une pour la dessiner. A la fin de la séance, Jakez a relâché toutes les petites bêtes dans le bois. Il nous a appris que celles qui possédaient 6 pattes faisaient partie de la famille des insectes. Toutes les bêtes sont importantes dans la nature.

Puis nous sommes rentrés à l’école. C’était déjà l’heure de la sortie.

Merci encore Jakez pour tout ce que tu nous a appris.



des masques pour le carnaval

Les flocons tombent sans bruit. Tous les toits sont recouverts. On a compris, c’est l’hiver !

Nous sommes bien au chaud dans la classe. Nous sommes heureux de nous retrouver pour peindre de beaux masques pour le carnaval.

l’hiver et les oiseaux

Jeudi 4 février, Jakez est venu dans notre classe pour nous parler de l’hiver et des oiseaux. Nous l’avons, tout d’abord, écouté dans la classe. Il nous a parlé des oiseaux migrateurs présents en hiver chez nous : l’ étourneau, la grive mauvis, la bécasse, le vanneau, le héron garde-boeufs, le rouge-gorge anglais.

Puis, nous sommes sortis autour de l’école pour observer les oiseaux, équipés de jumelles. Nous avons vu : le choucas des tours, le pigeon, le rouge-gorge anglais, le pinson, le troglodyte mignon, l’accenteur mouchet. Nous n’avons pas vu de mésange.

Pour observer plus facilement les oiseaux, il faut les attirer avec de la nourriture. Nous sommes rentrés en classe fabriquer une boule de graisse garnie de graines de tournesol. Nous l’avons ramenée à la maison pour l’accrocher dans notre jardin ou à notre fenêtre. Jakez a fabriqué une mangeoire pour la classe. Elle est installée à l’extérieur sur le rebord de notre fenêtre. Nous espérons que les mésanges viendront picorer les graines de tournesol. Merci Jakez pour ce bel après-midi nature.

Brouillon auto

Quelques photos de productions des élèves de notre classe : la ferme de Noah, la princesse d’Eileen, les oiseaux de Louise…

Depuis la venue de Jakez, nous prenons bien soin des glands que nous avons semé dans notre serre. 18 semis ont levé sur 23. Nous espérons que les 5 derniers chênes vont bientôt montrer le bout de leur tige.

Mardi 1er décembre, nous sommes allés à la médiathèque pour écouter les merveilleuses histoires racontées par Sylvie.

sortie d’automne

Mardi 13 octobre, Jakez est venu à l’école. nous avons passé l’après-midi ensemble. Il viendra 4 fois nous voir : à chaque saison. Aujourd’hui, nous allons parler de l’automne. Pourquoi les feuilles tombent ? ” Les arbres ne peuvent pas faire autrement. ” Ils se protègent ainsi du froid de l’hiver. Dans les pays chauds, les arbres ne perdent pas leurs feuilles. En automne, les jours raccourcissent. L’arbre arrête de donner à manger à la feuille. Il ne veut pas se mettre en danger. Il va dormir tout l’hiver.

Nous avons observé un vieux châtaignier de plus de 300 ans près de la grange de l’école. Il a l’écorce rugueuses, de grosses châtaignes et des feuilles en forme de flamme.

Puis, nous sommes allés dans le bois de Castel Pic. Nous avons ramassé une feuille de chêne et un gland chacun. Nous avons fait un jeu. Nous devions toucher quelque chose au fond du sac à mystère. Ensuite, nous devions ramasser par terre la chose que nous avions touchée. C’était une faine. Nous étions sous les hêtres du bois. Ce bois est utilisé pour fabriquer des meubles, des ustensiles de cuisine et jadis, des sabots.

La châtaigne, le gland, la faine tombent avant les feuilles. Ce n’est pas un hasard. “La nature est bien faite”. Ensuite, les feuilles tombent à leur tour sur les fruits qui sont ainsi protégés des prédateurs (oiseaux,, rongeurs…) Les feuilles se décomposent pendant l’hiver, gardent l’humidité et produisent l’humus nécessaire à la graine pour germer et donner naissance à une nouvelle plante.

Pendant notre balade dans le bois, Jakez nous a fait découvrir d’autres plantes : le nombril de Vénus (tabouret des crapauds), le houx. Il nous a parlé du pivert et du pic épeiche.. Nous avons observé des traces de leur présence dans le bois : trous dans les arbres. Nous sommes ensuite rentrés à l’école sous une averse de grêle. Bien au chaud dans la classe, nous avons tous fabriqué une serre pour y faire pousser un gland. Jakez reviendra nous voir en février pendant l’hiver.

au jardin public

Après la séance à la médiathèque, nous avons profité des structures installées dans le jardin public de Guingamp. C’était un agréable moment partagé ensemble à grimper, glisser, surmonter notre peur pour aller toujours plus haut.

une plante

Après les vacances de Noël, nous avons reçu en cadeau un arbre. La maîtresse ne nous a pas dit ce que c’était. En classe, nous l’avons bien observé pour pouvoir le dessiner; Il a 13 branches, des bourgeons, des racines, un tronc. Il n’a pas de feuille ni de fruit. Nous avons débattu pour savoir si c’était un pommier, un noisetier, un poirier, un oranger, un bananier… Est-il mort ? …

Jeudi 13 février, nous l’avons planté à côté du potager dans un endroit bien ensoleillé. Nous allons régulièrement le voir. Pour l’instant, il n’a pas changé. Pour le planter, nous avons utiliser des outils : une fourche bêche, un croc, une tranche, des seaux… Nous avons ajouté du terreau dans le trou.

Nous avons quelques questions sans réponses. Pour cela, il faut continuer d’observer notre arbre afin de pouvoir répondre aux questions suivantes : notre arbre, est-il toujours vivant ? A quelle espèce appartient-il ?

Les loups dans la littérature

Histoires de loups
En cpa, nous avons travaillé sur le thème du loup à partir d’un album des Incorruptibles de Seblight Alice édition jeunesse L’histoire du loup et du petit chaperon rouge aussi. Ensuite, nous avons débattu en classe sur le thème de l’amitié en généra à patir des questions posées par la maîtresse : Avoir un ami, c’est quoi pour toi ? Comment te comportes-tu avec ton ennemi ? comment changer cette personne qui tu considères comme ton ennemi en bon ami ou en copain, copine ? Ce fut l’occasion d’échanger sur le vivre ensemble à l’école : en classe, à la cantine, sur la cour… Nous avons aussi revu le conte du Petit Chaperon rouge que beaucoup ne connaissaient pas. La maîtresse, chaque matin, nous a lu une histoire de loup. Par équipe de deux enfants, nous avons inventé une autre histoire de loup gentil, dont il est le héros mais toujours ridicule. nous avons illustré la première de couverture en nous inspirant des albums d’Oriane Lallemand. Nos 11 histoires présentées en 22 albums circulent dans les familles pour le plus grand bonheur des petits et des grands. la semaine prochaine, nous irons lire nos histoire aux petites sections de la classe de Delphine.

Du football en cp

Lundi 7 janvier 2019 sonne la reprise après deux semaines de repos bien mérité. Les élèves de CPa attaquent la nouvelle année par un bon bol d’air. Durant 5 semaines consécutives, de 9h à 10h, ils sont pris en charge par des animateurs sportifs du district. Pour la plupart d’entre eux, ils découvrent le football. Les deux premières séances s’organisaient autour d’un échauffement sous forme d’exercices d’occupation de l’espace, de concentration, de compréhension de consignes. Puis venait le temps des matchs 3 contre 3 ou 2 contre 2 pendant que l’autre moitié de la classe joue au “ballon déménageur”. La séance se termine toujours par un bilan avec l’animateur.